Notre perception de l’univers elle est si juste ?

Le point commun universel

Dans nombre de techniques de développement personnel, de méthodes de bien-être, de médecines alternatives, …, l’un des phénomènes centraux omniprésent est le fait que nous devons nous relier à notre moi profond, qui connait tout, transcende tout, et ne fait qu’un avec le reste de l’univers. C’est une vision qui peut heurter les plus sceptiques, mais y a-t-il finalement une réalité derrière tout ces discours ? Les recherches en science fondamentale, cette science qui tente de décrire l’Univers complet à travers des équations, semble corroborer tout ça.

Notre environnement à notre image

En effet, déjà en physique classique, finalement l’univers est bien fait de briques de base, les atomes, les électrons, les photons, … Mais en physique quantique, et encore plus aujourd’hui, la science va beaucoup plus loin, affirmant que tout n’est en fait qu’énergie.

Tout est en fait relié, le temps lui même n’est qu’une perception

En allant plus loin même, parce que finalement, l’énergie, c’est bien beau, mais quelle finalité ? Finalement, la physique quantique montre que tout n’est que information, que sur un plan purement énergétique, nous sommes tous reliés avec l’ensemble du vivant, et que finalement l’univers s’apparente à un hologramme, voir même que le temps n’est lui même qu’une illusion et n’existe pas d’un point de vue fondamental. Cette considération de primauté de l’information, qui finalement est véhiculée par l’énergie, n’est bien entendue pas sans rappeler le principe de fonctionnement de la Trame.